Les femmes et les hommes en jaune ont pour mission d’assurer la sécurité sur nos autoroutes. Mais trop souvent, ils font face à des conducteurs inattentifs ou insouciants, qui les frôlent ou parfois même les percutent.

En 2017, l’un des collaborateurs du groupe Sanef a perdu la vie en posant un balisage sur l’autoroute A1, dans le secteur d’Arras. En 2018, sur l’ensemble du réseau autoroutier de l’Hexagone, 132 accidents ont impliqué des agents en intervention, un résultat en nette amélioration par rapport aux 187 accidents de 2017 (124 en 2016 et 119 en 2015).

Vincent Fanguet - directeur de l'exploitation

Pour offrir aux clients les conditions de circulation les plus sûres, les équipes de Sanef mettent en place une vaste chaîne humaine de partage d’informations et d’action sur le terrain. Un processus bien huilé, où maîtrise et anticipation jouent un rôle central.

Vincent Fanguet Directeur de l’exploitation

Sensibiliser les conducteurs

Pour sensibiliser les conducteurs sur la sécurité des hommes en jaune, Sanef déploie des opérations sur ses aires, des campagnes de communication sur ses réseaux, avec le soutien de sa radio Sanef 107.7 et de tous ses moyens de communication destinés aux clients.

Le groupe s’est récemment félicité de la décision de l’Etat français de créer des corridors de sécurité pour protéger les agents en intervention sur l’autoroute.

La vie en jaune : témoignage de Bernard Kofler

Témoignage de Bernard Kofler, agent autoroutier Sanef, gravement blessé après que son fourgon ait été percuté par un camion.