Pont-Audemer - Autoroute A13 SAPN

Le déploiement du péage en flux libre sur l’axe Paris-Normandie (A13 – A14) va révolutionner la manière de vivre le voyage sur l’autoroute. Fluidité, gain de temps, tranquillité d’esprit et réduction de l’impact environnemental : le flux libre est la meilleure réponse aux enjeux de mobilité actuels et à venir. En important cette technologie déjà éprouvée dans de nombreux pays sur l’une de nos autoroutes les plus anciennes, nous devenons les pionniers de sa mise en œuvre, à grande échelle, sur le territoire national.

Qu'est-ce que le péage en flux libre ?

Avec le flux libre, les barrières de péage traditionnelles disparaissent et avec elles, les arrêts qu’elles imposent aux conducteurs tout au long de leur parcours. Pour les remplacer, des portiques enregistrent le passage des véhicules et calculent le montant du péage en fonction de leur catégorie et du trajet réalisé. Quant au règlement du péage, il ne se fait plus sur l’autoroute mais après le voyage, grâce à nos solutions de paiement spécifiques.


Comment le flux libre fonctionne-t-il ?

Le péage en flux libre repose sur un principe simple : la détection automatique de chaque véhicule, alors qu’il circule sur l’autoroute à la vitesse autorisée, pour lui attribuer le montant du péage dû.

Il fonctionne grâce à une série d’équipements posés sur des portiques au-dessus des voies de circulation : caméras et capteurs recueillent et croisent un certain nombre de paramètres pour calculer le montant du péage correspondant à la catégorie du véhicule (voiture, poids lourd, moto…) et au trajet réalisé.

Le péage en flux libre : quels bénéfices pour nos clients ?

Relier Paris à la Normandie avec pour uniques arrêts les pauses choisies sur nos aires : voilà à quoi ressemblera le voyage sur les autoroutes A13 et A14 à partir de 2024, avec un réel confort de conduite et des bénéfices majeurs. 

Les bénéfices de l'autoroute à péage en flux libre

Comment payer le péage en flux libre ?

Paiement automatique

  • Avec le badge télépéage : le badge Liber-t sera le moyen de paiement le plus adapté pour profiter pleinement des bénéfices du flux libre. À condition d’être bien positionné sur le pare-brise, le badge sera détecté lors du passage sous les portiques. Les montants du péage seront ensuite facturés mensuellement et prélevés automatiquement.
  • En créant un compte client Sanef sur sanef.com : une fois la plaque d’immatriculation du véhicule et une carte de paiement enregistrées, le règlement des passages deviendra automatique. 

Paiement après chaque trajet, dans les 72 heures suivant le passage

  • Sur le site sanef.com en renseignant la plaque d’immatriculation du véhicule.
  • Dans l’un des points de paiement du réseau agréé Nirio grâce à la plaque d’immatriculation du véhicule.
     

Le déploiement du péage en flux libre : un projet stratégique pour notre Groupe

Faire le choix du flux libre sur les autoroutes A13 et A14 c’est engager un chantier de transformation majeur avec des changements dans les habitudes de paiement de nos clients et une mutation profonde de nos organisations et de nos métiers.

Le projet a en effet un impact dans de nombreux domaines :

  • Technologique : avec le déploiement des nouveaux équipements de détection du passage des véhicules. 
  • Au niveau de nos infrastructures : avec la suppression des barrières de péage et la reconstitution du nouveau tracé de l'autoroute. 
  • Dans les ressources humaines : avec la transformation des métiers, les besoins en nouvelles ressources et la création d’un nouveau centre de relation clients dédié.
  • Dans nos systèmes d'information : avec notamment le déploiement des nouveaux outils de paiement en ligne. 

En nous amenant à repenser totalement le modèle historique du péage, la mise en œuvre du flux libre conduit l’ensemble de nos équipes à redéfinir aussi la relation que nous voulons construire pour et avec nos clients.

 
Ce projet va bien au-delà des 210 km de l’axe Paris-Normandie. Il donne un nouveau sens à notre mission de service public. 
 

L’axe Paris-Normandie en flux libre : une première en France ?

Le déploiement du flux libre sur les 210 km de l’axe Paris Normandie (A13 – A14) est le premier grand projet de transformation d’une autoroute historique en France.
À plus petite échelle, le péage en flux libre a déjà été installé :

  • En 2019 sur notre réseau, à l’Est de Metz, sur le diffuseur n° 36 de Boulay Moselle (A4). 
  • En 2022 dans l’Allier, sur les 88 km de l’autoroute A79 nouvellement aménagée par le groupe APRR. 
     

Et ailleurs dans le monde ?

S’il est récent en France, le développement du flux libre est une réalité depuis plusieurs décennies dans de nombreux pays. C’est la Norvège qui la première a adopté ce système en 1991. Il équipe désormais les autoroutes d’une vingtaine de pays (Chili, Costa Rica, Brésil, Etats-Unis, Australie, Japon, Portugal…) sur tous les continents et coexiste le plus souvent avec le modèle traditionnel des barrières de péage. 

Les voix de Sanef : le péage en flux libre

Aller plus loin