Transformer, prolonger, réaménager l'autoroute A16 jusqu'à la Francilienne

Prolongement de l'autoroute A16 en Ile-de-France

Avant le projet, l’A16 s’arrêtait à L’Isle-Adam. L’ex-RN1, qui la prolongeait, était la seule voie d’accès à la Francilienne. Cet axe sous-dimensionné supportait une circulation dégradée jusqu’à l’actuel carrefour de la Croix Verte, un secteur complexe à l’origine de nombreux embouteillages. Le prolongement de l’A16 jusqu’à la Francilienne a donc remédié à cette situation.

  • À partir de L’Isle-Adam, l’ex-RN1 a été mise aux normes autoroutières jusqu’au nord de Maffliers. La transformation du linéaire existant sur près de 3 km a permis de limiter les emprises sur les terres agricoles.
     
  • Un nouveau tronçon d’autoroute de 3 km environ contourne aujourd’hui les communes de Maffliers et Montsoult par le nord, au plus près de la ligne ferroviaire Montsoult–Persan-Beaumont, jusqu’à l’actuel carrefour de la Croix Verte.  Le réaménagement de la section de l’ex-RN1 ainsi détachée du tracé autoroutier (traversée de Montsoult et Maffliers) revient à l’État et au Département. Libérée du trafic de transit, elle assure désormais une fonction plus locale.
  • Le carrefour de la Croix Verte, situé dans le périmètre des communes de Montsoult, Baillet-en-France et Attainville, a été entièrement modifié : l’A16, les voies rapides de la Francilienne (RN104) et celles de la RD301 sont directement connectées, sans rupture du flux de circulation. La distribution des voies départementales (RD9, RD909) et des communes est assurée par une voirie circulaire et 8 nouveaux giratoires.

Le groupe Sanef a assuré le financement total de l’opération qui s’élevait à plus de 210 M€ TTC.

Bien plus qu’un simple raccordement, ce projet mis en service en novembre 2019 a mobilisé tous les savoir-faire des équipes Sanef !

Retour en vidéo sur un chantier aux enjeux multiples :

Vous avez refusé l'usage des cookies : cette vidéo ne s'affiche pas.

Vous avez une question sur l’un de nos chantiers de construction ?