Observatoire Sanef 2019 des comportements sur autoroute

Les vacances approchent et comme chaque année, des millions d’automobilistes s’apprêtent à prendre la route vers leurs destinations estivales. A cette occasion, le groupe Sanef présente les conclusions de la 8ème édition de son Observatoire des Comportements sur autoroute 2019. Confié au CEREMA Normandie Centre, l’objectif est d’analyser d’une année sur l’autre l’évolution des comportements au volant.

Certains résultats 2019 sont en rupture avec l’amélioration constatée les dernières années.

Après deux années de baisse, la vitesse revient à son niveau le plus élevé depuis la création de l’Observatoire : 43% des véhicules roulent au dessus de la vitesse autorisée (contre 38% en 2018)

Le respect des distances de sécurité se dégradent en 2019. Les résultats sur les véhicules qui cumulent "le trop vite et le trop près" sont les plus mauvais enregistrés depuis 2012, avec 11% sur l’ensemble des voies et même 19% sur la voie de gauche.

Les chiffres sur l’utilisation du téléphone au volant se dégradent malgré les mesures prises en 2015 par le ministère de l’Intérieur qui interdit l’utilisation des casques et kits oreillette. Ainsi, alors qu’en 2015, les premiers résultats de l’Observatoire Sanef montraient que 3,7% des conducteurs tenaient leur téléphone en main, en 2019, ils sont près de 6%.

Nouveauté 2019 : l'Observatoire s'intéresse aux débordements des poids-lourds sur la bande d'arrêt d'urgence (BAU).

De plus en plus d’accidents concernent des véhicules ou des piétons présents sur la BAU. En lien avec sa dernière campagne de sensibilisation, le groupe Sanef a ainsi souhaité observer et quantifier les intrusions des poids-lourds sur la BAU.

Les premiers résultats sont inquiétants sur les deux sites 21% des poids-lourds débordent sur la BAU.
Plus précisément sur le site de l’autoroute A13 on constate un écart sur la bande blanche toutes les 2 minutes et une franche intrusion toutes les 13 minutes, sur l’autoroute A1 un écart toutes les minutes et au-delà du marquage toutes les 19 minutes.

 

Les comportements à risque demeurant un enjeu majeur de la sécurité routière, l’Observatoire Sanef s’intéresse à des sujets précis : vitesse, distances de sécurité, occupation des voies, usage du clignotant, comportements en zone de travaux ou utilisation du téléphone au volant. Ces résultats ont ainsi permis de mieux appréhender et comprendre ces conduites dangereuses, afin de mettre en œuvre des campagnes de communication ciblées.