D'ici à fin 2022, le groupe Sanef aura investi près de 100 millions d’euros pour construire de nouveaux bassins et améliorer la protection des sites et de la ressource en eau.

Ces projets d’aménagement environnementaux visent à améliorer la protection des cours d’eau et des captages d’alimentation en eau potable de pollutions éventuelles provenant des voies de circulation de nos autoroutes les plus anciennes (construites avant 1992*).

👉 Pour en savoir + sur les différents types de bassins existants et leur fonctionnement, cliquez ici.

 

Comment choisi-t-on les sites à protéger ? Comment réalise-t-on un bassin ? Xavier Hardy, Responsable d’opérations pour le groupe Sanef vous explique tout 👇

Vous avez refusé l'usage des cookies : cette vidéo ne s'affiche pas.

Pour 2021 : 9 bassins sur 4 sites

9 bassins de protection de la ressource en eau seront créés d'ici la fin de l'année :

  • Sur A13 Protection des Marais de la Dives - entre Dozulé (n°30) et Troarn (n°31) => 3 bassins sens Paris-Caen
  • Sur A4 Protection des captages des Epichées - entre Verdun (n°31) et Fresnes en Woevre (n°32) => 2 bassins sens Metz-Paris et 1 sens Paris-Metz
  • Sur A4 Protection du Marais d’Hambach - entre Sarreguemines (n°42) et Sarre-Union (n°43) => 1 bassin sens Strasbourg-Metz et 1 bassin au péage d'Hambach
  • Sur A4 Protection de la Vallée de la Marne - entre A4/A140 et Saint-Jean les Deux Jumeaux (n°18) => 1 bassin sens Reims-Paris

La construction d’un nouveau bassin nécessite environ 4 mois de travaux. Les conditions de circulation sont adaptées en fonction des zones d’intervention.